Ma p'tite vie au quotidien, Voyages

Visite à Niagara Falls, côté américain

Alors que nous étions à Buffalo, nous avons décidé de faire une petite visite à Niagara Falls, du côté américain. Au départ, je l’avoue, je n’avais pas beaucoup d’attente. En fait, je n’étais même pas certaine si ça en valait le déplacement. Lors de la planification de notre voyage, je l’avais mis dans la liste des « si on ne sait pas quoi faire ». Tout d’abord parce que nous étions déjà allé faire une visite à Niagara Falls lors de notre tout premier roadtrip en voiture, alors que Fiston devais avoir 3 ou 4 ans, mais du côté canadien. De plus, j’avais toujours entendu dire que le côté canadien était vraiment mieux que le côté américain. Et comme je n’avais pas été super impressionnée lors de notre première visite à Niagara Falls… Je ne peux pas être plus en désaccord! Nous avons été agréablement surpris et éblouis!

Voici d’ailleurs quelques photos de notre voyage à l’époque, en 2010, du côté Canadien.

Visite à Niagara Falls… la vue!

Tout d’abord concernant la vue… Oui je l’admets, la seule façon de voir les deux chutes en même temps (quoique…), il faut être du côté canadien. Le spectacle avec les lumières le soir est encore plus impressionnant. C’est à peu près le seul avantage, selon moi. Sachez tout d’abord que chaque pays « possède » une chute. Le Canada possède la Horseshoe (Fer à cheval), alors que les États-Unis possèdent la Bridal Veil (voile de la mariée).  Pour ce qui est de la plus belle et la plus grosse des deux chutes, soit la Horseshoe, elle est accessible autant d’un côté comme de l’autre. Ce qui veut dire qu’on peut pratiquement être à quelques mètres du haut des chutes, que l’on se trouve au Canada ou aux États-Unis.

En ce qui concerne la deuxième chute (double), la Bridal Veil, elle est visible au loin du Canada. Mais de côté américain… Wow!!!! On est pratiquement dans les chutes, tout juste en haut de la cascade! De là, on peut voir la force et la puissance des chutes. Mais ce n’est pas tout. Il y a les chutes, oui, mais le reste aussi… Avant que ça ne devienne des chutes!

Visite à Niagara Falls… se rendre aux chutes!

Commençons par le commencement. Nous sommes arrivés vers 9h du matin et par le plus grand des hasards, nous sommes tombés sur un petit stationnement gratuit tout juste en face du courant d’eau qui mène aux chutes. Pour info: sur Riverside, tout juste avant le pont de la 1st. Il y a environ 25 places de stationnement de disponible et c’était presque vide lorsque nous sommes arrivés, c’était un lundi par contre. Initialement, nous avions prévu nous stationner dans les gros méga Parking Lot à 10 dollars par jour, mais l’emplacement que nous avons déniché était une bénédiction. Pourquoi? Parce que ça nous a permis de suivre, à pied, le courant de la rivière. Juste ça, c’était impressionnant et de toute beauté!

Par la suite, nous avons traversé un pont pour nous rendre sur la Goat Island. Encore une fois, de très beaux paysages et une vue impressionnante sur les (très puissantes) rapides de la rivière. Tout cela étant pratiquement inaccessible lorsqu’on se trouve au Canada, où l’on ne voit que la finalité. Aux États-Unis, nous parcourons des sentiers alors que nous sommes complètement entourés par les courants qui finiront par se transformer en chutes gigantesques. Ça nous permet de mieux saisir et comprendre toute la beauté qui se cache derrière les chutes et c’est ce qui manque vraiment du côté canadien. Dommage!

Visite à Niagara Falls… les chutes!

Après une promenade agréable, nous finissons par nous rendre à pratiquement moins de 2 mètres des chutes. Comme je ne m’étais même pas renseigné avant de partir, je ne savais même pas que c’était possible d’être aussi près des chutes! Nous étions pratiquement au-dessus de l’une d’elles, alors vous imaginez la surprise! Par la suite nous avons continué notre chemin pour aboutir sur une méga terrasse qui donne une vue des plus incroyables avec une certaine proximité sur les deuxièmes chutes. Magique, impressionnant à couper le souffle! Ah oui, petit conseil… Apportez donc un poncho! Nous sommes tellement proche des chutes qu’on se fait mouiller en permanence!

En ce qui concerne l’accès au bas des chutes il est le même que nous soyons au Canada ou aux États-Unis c’est-à-dire que nous pouvons prendre le bateau Maid of the Mist (Hornblower du côté Canadien) pour se faire tremper tout près des chutes, tout comme nous pouvons aller visiter l’arrière des chutes, Cave of the winds aux États-Unis et Journey behind the falls au Canada. Cependant si on oublie les chutes quelques instants et qu’on cherche à faire d’autres activités, le côté canadien est définitivement l’endroit où il faut aller. En particulier sur la Clifton Hill alors qu’aux États-Unis, il n’y a que ça.  Lors de notre première visite à Niagara Falls, c’était justement pour les nombreuses activités que nous y étions. Le côté américain est beaucoup moins intéressant à ce niveau.

Visite à Niagara Falls… gratuit ou non?

Si vous n’avez pas trop le vertige, vous pouvez toujours vous diriger vers la Prospect Point Observation Tower pour avoir une vue intégrale sur toutes les chutes en même temps, d’un seul endroit! Moins de $2 USD si je me souviens bien… Comme c’est souvent le cas des endroits très touristiques, il y a de nombreuses activités payantes, comme celles mentionnées plus haut, et elles sont quand même onéreuses. Honnêtement, je n’ai pas ressenti le besoin de les faire, ça veut donc dire que notre journée sur place ne nous a rien coûté, mise à part une pièce de 25 cennes à deux reprises pour que Fiston puisse regarder de très près les chutes à l’aide des « jumelles ». Cependant, si vous tenez à faire des activités, deux conseils… Le premier, achetez vos billets en ligne, AVANT. Le deuxième, arrivez tôt! Surtout si vous ne suivez pas mon premier conseil! Sinon vous risquez de passer beaucoup de temps à faire LES files.

Visite à Niagara Falls

Visite à Niagara Falls… au Canada!

Vous savez ce qu’il y a de merveilleux? C’est que si vous voulez absolument voir les chutes à partir du Canada (parce que oui, la vue vaut le déplacement!), vous pouvez le faire. À pied, en vélo ou en voiture. Passeport en mains, il vous en coûtera 1$ l’aller-retour à pied ou en vélo. En voiture? Attendez-vous à attendre plus longtemps aux douanes et vous devrez débourser $3,75 USD ou 4,75$ CAD l’aller-retour. Plus d’infos ici.

Whirlpool et Devil’s Hole

Nous avons ensuite repris la voiture pour se diriger vers le Whirlpool State Park, à environ 10 minutes de voiture. L’endroit (traduction: bain tourbillon) porte bien son nom. En effet, l’eau tourne en rond et bien que, techniquement il devrait suivre le courant tout simplement, ce n’est pas le cas. Et que dire de la couleur!!! Si les chutes du Niagara paraissent d’un beau turquoise claire, ici on y retrouve un turquoise des plus éclatant! Du jamais vu! Plus turquoise que l’eau des Caraïbes, plus turquoise que celle de Cuba! Je vous le jure! (Mes photos ne sont en aucun cas, retouchées! Par contre, la photo-titre n’est pas la mienne).

Sur place, stationnez votre voiture (c’est gratuit ça aussi!), profitez-en pour faire un pique-nique et ensuite empruntez le sentier qui vous mènera jusqu’au Devil’s Hole State Park. Cette promenade prend considérablement beaucoup de temps pour la faire au complet, donc le double pour revenir. Mais vous serez à l’ombre, protégés par des arbres, et vous aurez tout au long de la marche, une très belle vue sur l’eau turquoise et son flot. Malheureusement, pour le moment et jusqu’au printemps 2018, nous devons nous contenter de cette promenade. Lorsque les travaux seront achevés, il sera possible à nouveau de descendre en bas, près des rapides, et poursuivre cette même promenade.

Visite à Niagara Falls

Ça, c’est un genre de « garderie » de ce qu’on a compris… on est tombé dessus par hasard, dans une petite rue à Niagara Falls! Ça aurait été quétaine… si ce n’était pas aussi beau et aussi bien fait!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire