Escapades, Ma p'tite vie au quotidien

Salem, la ville aux sorcières!

Qui n’a jamais entendu parler de Salem, la ville aux sorcières, pas très loin de Boston? Étonnamment, je crois qu’en général, les gens (moi la première) pensent savoir beaucoup de choses sur cette ville… En fait, comme dans de nombreux cas, il s’agit surtout de mythes et légendes… Si je peux me permettre un conseil. Si vous êtes un vrai de vrai fan de l’Halloween, allez s’y en octobre! C’est leur haute saison. Sinon, éviter autant que possible à cette période de l’année!

Cette ville était réputée pour avoir brûlée beaucoup de sorcières sur des bûchers au centre de la ville…

Cette pratique aurait eu lieu durant de nombreuses années, décennies…

Des dizaines, centaines de jeunes femmes auraient été ainsi accusées à tort, de sorcellerie…

La réalité de Salem…

En réalité, bien que la morte d’une personne innocente est une mort de trop, il n’y a eu que 19 pendaisons. Je dis bien pendaisons puisque contrairement à ce qui s’était passé en Europe, aucun bûcher n’a servi pour les condamnées à Salem. Tout comme il ne s’est déroulé que quelques mois à peine entre la première et la dernière pendaison. Plus précisément de mai 1692 à octobre 1692. Beaucoup d’hommes, et beaucoup de femmes âgées étaient parmi les accusés. Par contre, il y aurait eu entre 150 et 200 personnes emprisonnées durant cette période, également accusées injustement.

Pour faire un très bref résumé, l’histoire aurait été « causée » par une servante noire qui aimait raconter des histoires de magie et de vaudou. Puis deux fillettes auraient commencé ainsi les accusations, prenant une ampleur incroyable. Tout le monde se mit à accuser tout le monde de sorcellerie, et ce, pour aucune raison. Plus tard, les deux fillettes auraient admis avoir fait ça pour « s’amuser ». Quant aux jurys, ils auraient également admis par la suite ne pas avoir été juste lors des procès. Il y a même eu le cas d’un ancien policier qui a refusé d’arrêter davantage de prétendues sorcières…

Une seule des mises à mort ne s’accomplit pas par pendaison. Giles Corey, un fermier âgé de 80 ans, refuse de se défendre en justice. La loi prévoit dans ce cas l’application d’une forme de torture dénommée peine forte et dure, consistant à empiler une à une de larges pierres sur la poitrine du prévenu, jusqu’à l’écrasement ; après trois jours d’atroces douleurs, Corey meurt en persistant dans son refus de se défendre.

Salem

Les procès en sorcellerie s’achèvent finalement en octobre 1692. Les accusés sont progressivement mis en liberté jusqu’au printemps suivant avec la publication du « Cases of Conscience Concerning Evil Spirits » (Cas de conscience regardant les esprits maléfiques) le , ouvrage qui contient notamment la phrase suivante : « Il apparaît préférable que dix sorcières suspectées puissent échapper, plutôt qu’une personne innocente soit condamnée » (It were better that ten suspected witches should escape, than that the innocent person should be condemned).

Visiter le Salem des sorcières…

Bien que les accusés provenaient principalement des villages voisins, les procès et pendaisons eurent lieu à Salem. Un peu dans le même style que Boston, il y a un tracé rouge au sol qu’on peut suivre et ainsi voir toutes les attractions de la ville. Le désagrément, c’est que ce n’est pas qu’une ligne en continue, mais plutôt plusieurs trajets qui se séparent. Je vous conseille de regarder sur une carte les attractions que vous voulez voir avant de commencer à marcher pour vous éviter bien des pas et des détours. Je dis bien « attractions » puisque c’est principalement ce qu’il y a à voir. Des musées de cire, des visites nocturnes, des boutiques qui vendent des boules de cristaux et autres talismans… Donc des « attrapes-touristes » si on peut le dire ainsi. Disons qu’ils ont très bien exploité le thème des sorcières…

Il n’y a en réalité que deux endroits plus « historiques ». Le premier, un cimetière très âgé donc la préservation est vraiment très bien respectée. Tout juste à côté, il y a le mémorial. Des pierres qui représentent le nom et la date des personnes exécutées. Si jamais vous ne faites que passer à Salem, ce sont les deux endroits à voir absolument!

Visiter le reste de Salem…

Il n’y a pas que les sites reliés aux sorcières à voir dans la ville de Salem. La ville en tant que tel est quand même belle à voir, quoique typique des villes de la côte américaine. Il y a notamment La Maison aux sept pignons. Il s’agit maintenant d’un musée et ça ne ressemble en rien avec les photos de l’époque. Possibilité de faire la visite en français, mais vu le prix (et le manque de temps) on a passé notre tour. Sachez qu’il y a un stationnement (gratuit) sur place.

Salem

Si vous avez encore la force de marcher, continuer encore plus loin sur la même rue. Dans notre cas, nous étions exténué, il commençait à pleuvoir et nous avions froid. Mais sinon, il y a plusieurs autres choses à voir que nous aurions aimé voir. Le Salem Willows, un petit parc d’attraction et un endroit pour se baigner; le Fort Pickering, et le Fort Lee. Étonnement, moi qui aime visiter des endroits ou des films ou séries ont été tournés, j’ai passé à côté des endroits du films Hocus Pocus. En fait, je les ai probablement tous vu, mais sans le savoir à ce moment!

Salem moins touristique…

Sinon, le reste de la ville est belle et ça vaut la peine de s’aventurer en dehors des lieux touristiques juste pour voir le style des maisons toujours très colorées. Une particularité que j’ai remarqué, ce sont les affiches qu’on retrouve sur presque chaque maison! Elles sont pratiquement toutes différentes!

Les habitants sont vraiment fiers de leur ville. Une dame qui promenait son chien et qui nous a entendu parler en français est venue nous saluer (quelques mots de français) et nous a souhaité la bienvenue à Salem et nous a demandé si on était perdu ou si on cherchait un endroit en particulier. Alors que nous admirions la devanture de la Custom House, un genre de soldat est sortie pour nous parler de l’histoire de l’aigle qui se trouve là-haut (pour nous dire que le vrai était à l’intérieur). Bref, tout le monde que nous avons rencontré était vraiment très sympathique et très chaleureux.

Laisser un commentaire