Ma p'tite vie au quotidien, Mon poids, ma santé

Perdre du poids en vacances… irréaliste?

Ouf perdre du poids en vacances? Why not! J’ai l’impression que je m’embarque dans quelque chose impossible à réaliser, en tout cas pour moi. Avez-vous remarqué d’ailleurs que ça fait un bail que je n’ai pas parlé d’entraînement, de sport, de remise en forme, de manger santé ou de perte de poids… Ce n’est pas pour rien. Comme je l’ai souvent expliqué par le passé, mon poids a tendance à jouer au yo-yo constamment. J’essaie généralement de me remettre en forme à l’automne, pour poursuivre à l’hiver, avec un petit relâchement dans le temps des fêtes, et continuer au printemps, pour terminer le tout habituellement lorsque je pars en vacances dans le sud en juin. Définitivement ça va relativement bien quand je suis à la maison avec ma petite routine et c’est lorsque je pars en voyage que tout dérape! Comme beaucoup de gens, je sais.

Bref, cet été j’ai dû vivre avec les conséquences de ne pas pouvoir mettre toutes mes petites robes d’été préférées, tout comme je me suis sentie un peu complexée dans mes maillots de bain. J’ai fait le ménage de ma garde-robe il y a quelques temps pour me débarrasser d-é-f-i-n-i-t-i-v-e-m-e-n-t de mes vêtements trop grands. Là, j’ai de la difficulté à me trouver quelque chose à me mettre le matin. Pire, habituellement, je réussis au moins à maintenir mon poids lorsque je ne fais rien, mais en vacances c’est tout contraire, peu importe l’endroit ou le type de voyage,  c’est clair que je vais prendre du poids. Les tout inclus arrivent en première place mais les voyages à l’hôtel, surtout ceux avec les déjeuners inclus arrivent bon deuxième.

« Malheureusement » pour moi, c’est exactement ce genre de vacances où je m’en vais dans environ une semaine. Pire, ça inclut beaucoup de journées sur la route. Donc beaucoup de grignotage, de chips, de biscuits et repas sur le pouce. Faut donc que j’essaie de prévoir à l’avance.

Tout cela étant dit, est-ce vraiment réaliste pour moi de juste penser à être capable de perdre du poids en vacances?  Bon, au moins bouger ne devrait pas être un problème… Pas vraiment beaucoup de plages de prévu, plutôt beaucoup d’exploration dans les villes et dans les parcs nationaux. Marche en ville, en forêts… De plus, il y a toujours un gym à l’hôtel. Et une piscine. TOUJOURS.

La nourriture par contre ça c’est une autre histoire. Si on veut perdre du poids, en vacances ou non, le plus difficile c’est principalement de contrôler ce qu’on mange. Les deux principaux obstacles sont manger beaucoup de fruits et légumes. Tout d’abord parce que j’ai toujours trouvé qu’ils sont relativement chers aux États-Unis. Deuxièmement parce que je ne peux pas trop en apporter d’ici puisque c’est toujours un risque d’en traverser aux douanes même si je le fais quand même à chaque fois. Mais les clémentines, c’est juste non (mésaventure aux douanes américaines) même si je sais que ce n’était qu’une excuse. Et comme on va faire 3 hôtels différents en deux semaines, ça complique aussi la chose. Heureusement, j’ai Fiston avec moi qui devrait m’aider pour ça! Du moins, je l’espère…

Perdre du poids en vacances… objectifs

Pour avoir mon poids idéal, je devrais perdre presque 15 livres. *Dans mes rêves.* Si je veux être réaliste et tout simplement pouvoir porter les vêtements dans ma garde-robe sans problèmes, je devrai en perdre au moins 5. Disons que ça serait un bon début. Je pourrais être honnête et dire que si je ne prends pas une seule livre, je serais heureuse avec ça. Par contre, j’ai le goût de me donner un challenge cette année.

Donc je pars à 138lbs (ouch!) et je reviens à…?

Perdre du poids en vacances

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire