Ma p'tite vie au quotidien, Voyages

Mon voyage en solo: et puis?

Ça fait déjà quelques temps que je suis revenue de mon voyage en solo aux États-Unis, alors ça m’a donné du temps après pour comprendre moi-même ce que ça m’avait apporté. Première chose: j’ai (malheureusement) découvert que J’ADORE voyager seule. Un peu trop même. Alors que je disais que je voulais combattre mes démons, et bien j’étais dans le champ. Vraiment. Rien ne s’est déroulé comme je l’avais prévu, mais rien de négatif non plus. En fait, tout s’est très bien passé, comme vous avez pu le constater sur Facebook pour ceux et celles qui suivent ma page: Simplement Catelina ou mon Instagram.

Même si rien de ce que j’avais anticipé lors de ce voyage en solo ne s’est réellement produit, ça l’a eu beaucoup d’effets bénéfiques. Notamment au niveau de ma confiance en moi même. Avec l’anxiété, on doute toujours de tout. Comment on va réagir, comment on va se comporter, ce que les autres vont penser de nous… Bref, la confiance en soi est vraiment déficiente. Mon psy m’a fait réaliser qu’à ce niveau, ça m’avait apporté beaucoup puisque oui, j’ai pu réapprendre à me faire confiance. Pour le trajet en voiture (sans GPS), pour mes décisions d’activités, d’avoir eu à parler à des étrangers à de nombreuses reprises… Mais surtout, de partir SEULE pendant une semaine!

Faire ce que l’on veut, quand on veut, sans rien demander à personne. Pas d’avis à demander, jamais peur de décevoir personne… Rester plus longtemps si on le souhaite, ou partir plus tôt si on n’aime pas ça. OMG que ça fait du bien!!!! Autant j’avais une peur terrible et ce, bien avant mes troubles anxieux, maintenant, je sais à quel point c’est bénéfique à faire. Pour tout le monde! Mais ça permet également de se retrouver soi-même. Découvrir des choses en nous dont on ignorait. On se découvre des forces, du courage et de l’imagination qu’on ne pensait peut-être même pas détenir. Faire un voyage en solo ne règle pas tout. Mais ça m’a permis d’ouvrir les yeux sur des points de ma personnalité  dont j’avais oublié l’existance… Depuis l’apparation des troubles anxieux… Ma force, ma détermination, mon désir de sortir de ma zone de confort…

Cependant, il y a encore des lacunes. Alors que je doutais beaucoup sur ma capacité à prendre des décisions seule, j’ai réalisé que c’était le contraire qui est problématique. Ça fait du sens… Si je décide seule de tout, personne ne peut me juger sur mes choix, sur ma façon d’agir dont je ne cesse de douter (inutilement) par anticipation. Donc c’est vraiment sur ce point précis que je dois vraiment focusser maintenant. Mais c’est loin d’être facile. Pas parce que je ne m’en sens pas capable, mais je vois difficilement dans quel contexte je pourrais l’appliquer. Les gens que je côtoie fréquemment, je les ai vu et revu depuis tout cela… Avec eux, je me sens bien, parfaitement en confiance. Alors comment réussir à interagir avec d’autres personnes, sans que ça ne soit dans un contexte comme mon voyage en solo. C’est-à-dire que j’ai surpassé ma peur d’interagir avec des inconnus. Je suis à l’aise avec mon entourage très. Alors je dois trouver une façon de m’exposer avec pleins de « connaissance ».

 

Les choses effrayantes de mon voyage en solo:

Vous vous souvenez que je vous avais dit que le but de ce voyage était de faire des choses qui me terrifiaient, mais qui, pour une personne normale, serait considérées comme étant normale. Tout d’abord: J’ai réalisé plusieurs vidéos!!!! Vous les avez sûrement vu passer sur Facebook (sinon, vous pouvez toujours le faire…). Non seulement c’était pénible de me montrer au public en vidéo, mais juste le fait de me filmer en public était un pas ÉNORME! Et vous savez quoi? J’ai vraiment aimé ça!!!

Alors voici tout ce que j’ai accompli durant ces 6 journées…

Partir seule et aller faire des activités!

Manger au restaurant (déjà juste le fait d’aller commander… et manger en public!)

Vaincre ma peur des hauteurs… oui, le premier m’aurait terrifié (mais ça c’est bien passé!)

Un traversier… en voiture… de l’eau glacée… (pire épreuve de toutes les vacances)

voyage en solo
Traversier Vermont – New York

Faire une visite guidée touristique avec pleins d’inconnus

voyage en solo
Ben & Jerry

Prendre le métro à Boston (et devoir parler à un employer pour trouver mon chemin et comprendre comment payer)

voyage en solo
Métro de Boston

Conduire le soir dans une ville inconnue pour voir cette maison particulière au coucher du soleil

voyage en solo
Maison Rose

 

Alors, ça semble terrifiant, non?!?! Et bien non, effectivement, mais la fierté de l’avoir fait, ça n’a pas de prix!

Laisser un commentaire