Accueil, Ma p'tite vie au quotidien, Voyages

Hôtel Playa Cayo Santa Maria à Cuba

Comme promis ici, voici mes commentaires sur l’hôtel Playa Cayo Santa Maria à Cuba suite à notre séjour du 10 au 17 juin 2017. Sachez qu’on atterrit généralement à l’aéroport de Santa Clara (tout petit, à peine 2 portes d’embarquement et on marche jusqu’à l’avion). Ensuite, 1h30 de trajet en autobus (climatisée, mais sans toilette), dont 30 minutes sur un chemin entouré d’eau de chaque côté. On a vu un envolé de flamants roses et des genres de condors sur la route. Vous traverserez quelques petits villages où vous constaterez la pauvreté du peuple Cubain. L’île étant isolée, il n’y a pas des tonnes d’activités à faire en dehors du site et à proximité.

La plage…

Bon, nous avions déjà une bonne idée de quoi ça avait l’air avant de partir, mais je dois quand même le spécifier: c’est la pire plage que j’ai vu à date (7e voyage dans le Sud en tout inclus). Lorsqu’on est dans l’Océan, rien à dire, c’est juste Wow! C’est juste la plage en tant que tel, les chaises et les deux « niveaux ». En effet, la plage du bas est parfois très « petite » selon la marée. La partie du haut quant à elle, avec les palapas n’est pas super large, mais en basse saison, ça va (mais je ne pense pas que j’aimerais y être en haute saison!!!). Entre les deux, il y a des rochers sur une hauteur d’environ 2 mètre! On a vu beaucoup de poissons (dont un barracuda!!!) et Fiston apportait souvent du pain pour les attirer. Il y a avait des vagues, mais pas trop grosses, juste comme je les aime, et parfois même, la mer était très tranquille, ce qui est vraiment beau à voir!

Le site…

Je dois l’avouer, on a ADORÉ l’hôtel. Il y a des piscines partout allant de quelques centimètres de profondeur à très creux, ce que j’adore. Il y a énormément de végétation partout sur le site, l’hôtel est quand même récent (2011) et ça parait. Il y a 14 (il n’y a pas de bloc 13) bungalows de 3 étages et ils donnent tous sur une piscine et plusieurs offrent une vue spectaculaire sur l’Océan. Il y a des bars vraiment partout alors c’est très faciles de se désaltérer, à la plage, comme à la piscine, et près des chambres. Le site est moyennement grand, et tournent un peu en rond, mais ça devient vite facile de se repérer.

La bouffe…

Je suis loin d’être fine bouche, je sais que Cuba, c’est Cuba (4e voyage) mais caline, j’ai trouvé ça difficile trouver quelque chose à manger à chaque repas. C’est la (très) basse saison donc très peu de gens sur le site (on voyait parfois plus d’employés que de clients) et je pense que le problème, c’est qu’il y avait trop de « choix » au même moment. Par exemple, le buffet, le resto de la plage, et le snack bar (24hres) étaient ouverts pour le dîner. Donc ça fait beaucoup trop de nourriture pour aussi peu de gens. Et comme ils « recyclent » ce qu’ils n’ont pas passé aux repas précédant… Pour la 1ere fois, nous avons été malade. Rien pour nous empêcher de profiter des vacances, mais Fiston a été plus incommodé que moi et n’a presque rien mangé les 3 derniers jours (j’avais apporté des mélanges de graines/noix, des barres tendres, biscuits, céréales…). De plus, ce qui aurait dû être froid (lait, yogourt, fromage, charcuteries…) était chaud, et ce qui aurait dû être chaud (pâtes, poissons, pommes de terre, frites, poulet…) était souvent froid.

Les restaurants et bars…

Nous n’avons même pas osé allez dans les restaurants à la Carte (peut-être qu’on aurait dû!). Sinon, sur place, il y a le snack bar qui est ouvert 24/24 et qui dépanne (hot dog, croquettes de poulet, frites, sandwich, pizza… et déjeuner continental le matin que nous n’avons pas testé), une crèmerie qui offre cornets, sandwich à la crème glacée (Nestlé) et des fruits, et le buffet, ouvert pour les 3 repas (douteux). Mettons qu’il ne faut pas être végétariens parce qu’il y a ÉNORMÉMENT de viande (poissons, porc, poulet, charcuteries…) et les fruits et légumes laissent vraiment à désirer (beaucoup de fruits en conserves!!!).

Heureusement, il y a beaucoup de possibilités de demander aux cuisiniers ce qu’on voulait (omelettes, poissons, viande, pizza…) mais pas certaine de faire confiance à la température des aliments pour la conservation (et les insectes autour…). Malgré ce que j’ai écrit ici, je rêvais d’avoir du beurre d’arachide, on aurait au moins pu manger un peu plus, surtout Fiston. Il y a également BEAUCOUP de bars un peu partout… aux piscines, à la plage, dans le hall d’entrée… et contrairement au Mexique, ici ils ne lésinent pas sur l’alcool! Comme je ne suis pas une grande buveuse, je ne pense pas avoir réussi à boire un verre au complet!

La chambre…

Les chambres étaient vraiment bien. Au 3e étage, la vue est vraiment belle! La disposition peu paraitre étrange, mais j’aime le fait de dormir face aux grandes portes vitrées (surtout pour celles avec vue sur l’Océan). Coffre de sureté, très grande douche avec un pommeau de douche style « parapluie » la plus grande jamais vue, serviette de plage incluses, minibar rempli tous les jours. Seul GROS bémol: BARREZ la 2e serrure en tout temps. Lorsqu’ils passent pour remplir le minibar, ils frappent et entre tout de suite sans attendre qu’on vienne ouvrir (!!!!!!!!). Fait « anodin », il n’y a pas d’affiches à suspendre à la porte « Ne pas déranger », « Pas de ménage aujourd’hui ». Honnêtement, je n’aime pas qu’on vienne tous les jours, je préfère une journée sur deux max.

L’air climatisée fonctionne très bien (même lorsque la porte patio est ouverte, comme j’ai mentionné dans mon résumé donc attention!), petite télé à écran plat (avec entre autre RDI et TV5) qui m’a permis de recharger mon cellulaire (voir ici) puisque le courant est de 220volt et je n’avais pas d’adapteur/convertisseur) et nous n’avons pas vu de prise 110 volt. Il y a également un sèche-cheveux, une cafetière et un pèse-personne (!!!) dans la chambre.

Rien de négatif à dire sur la chambre! Elles sont « ordinaires » avec le strick minimum. Nous étions dans le Bloc 12 et lorsqu’on sortait de la chambre, on avait une vue sur notre gauche et en face sur l’Océan. Juste wow! Notre chambre était la 1273 et petit truc si vous demandez à l’avance: les chambres avec un nombre pair ont une vue directe à partir de la chambre dans notre bloc.

Hôtel Playa Cayo Santa Maria à Cuba

Le Wi-Fi…

Disponible seulement dans le hall centrale de l’hôtel, nous avons acheté une carte pour 2 pesos qui dure une heure. Attention, la 2e carte que nous avons acheté nous a coûté 1,50 pesos (avec facture) alors on s’est un peu fait avoir… mais bon, c’est juste 50 centimes. On est en basse saison alors ce n’était pas vraiment lent. N’oubliez pas de vous déconnecter lorsque vous avez terminé votre session!

Les activités…

Il y a une salle de gym, un mini-club, location d’embarcation, terrain de tennis et volleyball… mais nous n’avions rien fait de tout cela. Par contre, à la plage, il y a la traditionnelle équipe d’animation qui essaie de faire bouger les gens!

Donc…

Donc en gros, je ne sais pas si je retournerais à l’hôtel Playa Cayo Santa Maria à Cuba. En haute saison, non, pour la plage, et si ce n’était pas de la bouffe, oui, j’y retournerais, mais nous avons trouvé la semaine « longue » pour ça… Pour une rare fois, j’ai acheté nos billets sur un coup de tête, à l’avance… mais comme je voyais vraiment des bons commentaires sur cet endroit depuis longtemps, je me suis laissé tenté. Surtout que c’était un hôtel « en solo » et enfant « gratuit » donc ça nous a coûté, pour les deux, 1 271$. Au moins, il a fait beau pratiquement tout le temps et on a pu en profiter au max!

Si vous n’aviez pas encore lu notre résumé de notre voyage à l’Hôtel Playa Cayo Santa Maria à Cuba: Résumé de notre voyage à Cuba

Juste pour ces couchers de soleil, je pense que ça vaut la peine!

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire