Desserts, Ma p'tite vie au quotidien, Repas

En fin de semaine… samedi en fait!

Comme nous allons à un baptême dimanche, c’est principalement aujourd’hui que nous avons cuisiné ce qui est long à faire… ce qui veut dire préparer la bouffe, la faire cuire pendant une heure sans avoir rien à faire comme ça on peut profiter du temps pour faire autre chose par cette belle journée ensoleillée… genre faire mes impôts (et oui, je suis vraiment à la dernière minute alors ça m’apprendra!).

Nous avons tout d’abord testé le Tofu-Feta de Cuisine Futée . En fait, nous l’avons préparé aujourd’hui mais il faut le laisser dans l’eau salée pendant au moins une journée donc nous aurons le résultat demain seulement. Honnêtement, je ne m’attends pas à grand chose. Tout d’abord, je n’avais pas de saumure de feta alors j’ai dû faire la version avec l’eau salé, et de plus, je n’avais que du tofu mi-ferme alors ça tiens moins bien… On verra bien demain! Si le résultat est pas trop pire, on va s’en servir pour faire la salade de pâte froide préférée de Fiston.

Parlant de repas préféré de Fiston, je suis en train de préparer des boulettes de viande pour dîner et pour les lunchs… j’en ai fait beaucoup alors je vais sûrement en congeler… faut vraiment que je prenne l’habitude de congeler immédiatement les surplus plutôt que d’en manger matin, midi et soir (j’exagère à peine!) pendant 3 jours!

J’avoue que pour moi, devoir manipuler de la viande (hachée) crue me sort vraiment de ma zone de confort… Non seulement ça « m’écœure  » mais j’ai tellement peur de toutes les bactéries et toutes les maladies possibles… Dire qu’au début, je mettais des gants de cuisine que je jetais par la suite (hello l’environnement!). Si je pouvais me mettre un suit d’astronaute, je le ferais… Après avoir manipulé la viande, j’avoue que je me lave les mains à l’eau bouillante pendant presque 5 minutes alors je ne vous parle même pas de la vaisselle utilisée… On n’est jamais trop prudent selon moi, mais mon Homme me  trouve vraiment trop parano je crois. Et Fiston? Il a à peine le droit d’être à 3 mètres de distance de la viande crue… Mais bon, c’est ça mon but, non? Apprendre à cuisiner en partant vraiment de la base… mais j’ai encore beaucoup de chemin à fare… La recette (légèrement modifiée) se retrouve ici: Boulettes d’enfance

Finalement, comme j’ai vraiment acheté trop de pommes mais surtout, un sac de pommes « naturellement imparfaites » et que Fiston hésite à les manger vu leur apparence, rien de mieux que de les faire cuire pour camoufler leurs imperfections! On a donc choisi l’option facile et rapide, une croustade aux pommes. C’est d’ailleurs Fiston qui a pratiquement fait la recette tout seul!

DSCF6561

Laisser un commentaire