Ma p'tite vie au quotidien

Aux alentours de Chicago…

Lorsqu’on est en route vers la ville des Vents, que ce soit en chemin vers la ville ou dans les environs, ce ne sont pas les choses à voir qui manquent aux alentours de Chicago, et pas juste des arénas de hockey! Notre premier arrêt entre Détroit et Chicago était dans la petite ville de Gary dans l’Indiana. Pourquoi? Pour une simple maison… et comme elle était très près de la route, le détour n’a pas été très long…

La maison de Michael Jackson…

La maison est toute petite et c’est difficile de croire qu’ils ont réussi à tous y vivre. La maison est (maintenant) bien entretenue et il y a même des affiches mis pour qu’on y laisse notre trace. Je ne suis pas fan de lui, mais c’est quand même un très grand personnage qui a marqué beaucoup de gens alors je trouvais intéressant d’aller jeter un coup d’œil. Le reste de la ville par contre est très pauvre.

Maman j’ai raté l’avion…

Notre deuxième arrêt avant de poser nos valises à Chicago, un peu au Nord de la ville, plus précisément dans la ville de Winnetka, dans l’Illinois. Et oui, comme dans le film, elle se trouve sur la rue Lincoln. Je me rappelle encore ma réaction et celle de Fiston lorsqu’on a tourné le coin de rue (Pins avenue) et qu’on l’a aperçue! Cependant, je crois que j’ai besoin de revoir le film pour voir les différences, comme notamment la maison du voisin. La rue semble également beaucoup moins large mais surtout, la maison est plus petite que dans mes souvenirs. Incroyable de croire que 27 ans (27!!!!!!) après la sortie du film, il y a constamment des voitures qu’y s’y arrête. Tout le temps. Malheureusement, la maison est présentement en rénovation et ne semble donc pas habitée et la vue est obstruée, mais le détour valait tellllllllement la peine! Non mais eille, j’ai vu LA MAISON du film Home Alone!!! M-A-L-A-D-E!

Lincoln Park Zoo…

Ouvert 365 jours par année, l’entrée est GRATUITE! Situé au Nord de la ville, l’endroit est situé à une douzaine de minutes de marche du métro mais sinon, il y a l’autobus qui passe devant et qui nous emmène directement au centre-ville (nous avons pris le métro à l’aller et le bus au retour). Honnêtement, le déplacement en vaut VRAIMENT la peine. Jamais de ma vie je n’avais vu autant de sortes d’oiseaux, de singes et autres animaux différents. Ça doit être super beau l’été, mais l’hiver, c’est vraiment super également. Quand nous y sommes allées, il devait faire au moins -20°C mais là-bas, on se promène de pavillons en pavillons alors on ne restait jamais bien longtemps au froid. Il y avait les Festivités de Noël et on voyait les lumières et décos un peu partout… ça devait être magnifique tout illuminé le soir!

Oz Park (Magicien d’Oz)

Un simple parc comme on en trouve partout ici, mais qui possède 4 statues particulières… malheureusement, nous en avons trouvées que 3 et comme on avait encore de la marche à faire et qu’on gelait cette journée-là, nous n’avons pas voulu chercher le Lion.

Graceland Cemetery…

Que serait un voyage sans une visite dans un cimetière?!?! Je ne suis pas allée voir le cimetière de clowns dont je parlais ici mais plutôt un très près du Wrigley Field (stade de baseball des Cubs de Chicago) et près du Zoo. Pourquoi? Pour voir deux choses en particulier.

945

Tout d’abord la tombe « hantée » d’une fillette, Inez Clarke. Selon la légende, la jeune fille de 6 ans a été frappée par la foudre à la fin des années 1800. Ayant toujours peur des orages mais dans l’au-delà, la statue disparaitrait par temps orageux, ayant toujours peur des orages. Il y a également des histoires qui parlaient d’une fillette habillée à l’ancienne qui se promènerait dans le cimetière mais que seule les enfants peuvent voir… Ce qui est le plus étrange, c’est que la statue vitrée du nom d’Inez Clarke se trouve sur une stèle de granit au nom de Amos Briggs. Étrange. Et en effet, lorsqu’on regarde la fillette dans les yeux, ont ressent un certain frisson.Mais le temps était ensoleillé alors la fillette était en place et Fiston n’a aperçue personne d’autres à part nous.

947

Il y a également la statue « Eternal Silence » ou « Statue of Death ». La légende associée à la statue stipule que quiconque regarde directement dans le visage de la statue verra l’image de leur propre mort, tout comme il a également été dit que la statue est impossible à photographier, et toute caméra pointée cessera de fonctionner, mais comme la statue est l’un des monuments les plus photographiés du cimetière… à vous de juger! Bien que nous n’ayons pas vu l’image de notre propre mort (j’ai appris ce « fait » après notre visite) je n’ai pas aimé la regarder dans les yeux (fermés). Sensation étrange assurée.

959

Finalement, il y a ce joueur de flûte qui, je ne sais pourquoi, est juste étrange… (ce n’est pas ma photo, je devais avoir les mains trop gelées).

li-gl-007b

Si jamais vous voulez lire d’autres articles que j’ai écrit à propos de cette ville que j’aime vraiment beaucoup:

De l’art dans les rues de Chicago

Chicago… drôles de faits?

Chicago en images

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire